Décembre

Vendredi 13 - 20h30

Tarifs : 14 / 9 / 6 €

Public : Tout public

Durée : 1h

Logo-KN-.jpg

A tribute to Jackson C. Frank

Tilmann Volz - Collectif du Banc jaune

Solo Folk/blues

Qui est donc Jackson C. Frank ?
Jackson C. Frank, auteur-compositeur-interprète américain des années 60 à la voix chaude et envoûtante nous offre un univers à part. A la frontière du folk et du blues, cet artiste s’est fait repérer sur la scène folk londonienne et a inspiré de nombreux musiciens de sa génération avec son unique album éponyme (1965). A la sortie de celui-ci, les reprises de ses titres commencent à se multiplier. Des artistes et amis comme Paul Simon (qui a produit l’album) et Art Garfunkel, Sandy Denny ou bien Nick Drake se prêtent au jeu. Mais Jackson, d’une timidité maladive, n’assume pas ce succès. Il se renferme peu à peu, quitte Londres et retourne aux États-Unis.


Comment travaille-t-on sur un concert hommage ?
J’ai cherché dans un premier temps, à saisir de quoi avait été faite la vie de Jackson C. Frank. En me documentant (articles, bio romancée La ballade silencieuse de Jackson C. Frank), j’ai compris que sa vie avait été essentiellement une suite de tragédies qui ont contribué au mythe du « chanteur blues maudit ». Mais dans chacun des morceaux de l’album, une lumière est présente, malgré la mélancolie des thèmes de chansons choisis. D’ailleurs, ce sont les oxymores qui émergent naturellement des articles lorsqu’il s’agit des chansons de Jackson : «pépites neurasthéniques», «gravité lumineuse», «sombres dentelles», « bijoux dépressifs ». Si bien qu’avec JCF, la mélancolie n’a jamais été si douce à écouter. Entre hommage fidèle et réarrangement, le concert que je propose se veut une parenthèse dans les 60’s du monde folk.


Pourquoi ce projet ?
Guitariste inspiré par le folk américain, reprenant depuis des années des standards de Joan
Baez, Bob Dylan, Johnny Cash, j’ai pourtant découvert Jackson C. Frank assez tardivement.
Dès la première écoute de son album, j’ai été frappé par cette voix profonde et lancinante, ce jeu de guitare simple et pur. Les chansons qui s’enchaînent, répondant aux mêmes schémas sans toutefois provoquer de lassitude à l’oreille… Et au-delà des aspects esthétiques, j’ai été frappé par la texture de l’enregistrement, qui me donnait cette sensation incroyable que ce chanteur était là, dans la même pièce, et s’adressait à moi comme aucun artiste ne l’avait jamais fait. Je me suis identifié rapidement à l’univers, la patte guitaristique et le timbre baryton-ténor de JCF et j’ai pris un réel plaisir à reprendre, l’un après l’autre, les dix titres de ce merveilleux album. J’ai eu l’envie de monter ce projet A tribute to Jackson C. Frank pour faire sortir de l’oubli cet artiste et offrir aux spectateurs le même plaisir de découverte ressenti en écoutant l’album.
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now